Les Chrétiens d'Orient sont en sursis

Publié le par Patrick Karam

Deux attentats ont frappé des églises coptes en Egypte ce dimanche. Pour Patrick Karam, il est temps que l'Occident comprennent l'ampleur de la menace qui pèse sur les population chrétiennes d'Orient.

Les lâches attentats meurtriers perpétrés en Egypte contre deux églises, à Tanta et à Alexandrie le jour de la célébration des rameaux, fête religieuse familiale et populaire chez les Chrétiens d'orient rappelle les multiples attaques perpétrées pendant les périodes importantes qui rythment leur vie: Noël, Pâques, l'Assomption...

Il s'agit malheureusement d'un scénario classique et prévisible puisque les islamistes utilisent ces périodes sacrées pour semer l'effroi et la terreur dans le cœur des chrétiens et leur rappeler qu'ils doivent faire leurs bagages ou subir les persécutions et la mort.

A chaque attentat toujours la même indignation en Occident vite oubliée devant d'autres urgences diplomatiques. Il est temps que la question des minorités en Orient et singulièrement celle des Chrétiens devienne une priorité dans l'agenda de nos diplomaties.

Cet énième épisode sanglant devrait nous alerter sur la précarité de la situation de ces malheureuses populations en Orient où une épuration religieuse massive et silencieuse est en cours.

Car à la face visible de la stratégie de la terreur et des persécutions violentes qui prennent la forme de crimes de masse ou de génocides par des mouvements islamistes, il faut ajouter le côté obscur de cette épuration silencieuse par des discriminations et des persécutions quotidiennes subies dans le silence total de la communauté internationale, et singulièrement de l'Europe et de la France.

Lire la suite

Publié dans Chrétiens d'Orient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article